Pourquoi partir au Japon en novembre ? A la quête de la beauté de la nature en automne

Le Japon, pays aux îles flottantes sur l’océan Pacifique, regroupant des villes que, vous visiterez grâce au Shinkansen le train à grande vitesse, qui vous permettra de rencontrer le magnifique peuple japonais, qui vous racontera les histoires, qui appartiennent aux différentes cultures, aux temples et palais impériaux, pays de la modernité et des technologies, de l’art culinaire, des Mangas et de Hiroshima.

Faut-il choisir une période de l’année pour visiter le Japon ?

Tout au long de l’année, le Japon reste l’une des plus belles destinations, son climat aux contrastes notables entre Nord et Sud, un hiver un peu rigoureux avec des périodes de neige pour pratiquer du Ski sur les hauteurs des montagnes du Nord, et un Sud qui s’ouvre sur le Pacifique, offrant un climat plus doux permettant même des journées à la plage. Entre chaud et froid, l’automne et le printemps restent quand même les saisons les plus favorables pour visiter le Japon.

Japon en novembre

Que nous réserve le mois de novembre au Japon ?

Certes, il fait un peu frais durant le mois de Novembre au Japon, donc un pull est à prévoir, mais ce léger froid est accompagné d’un ciel bleu et des jardins qui se vêtent de toutes les couleurs, comme peut en témoigner le jardin de Kenrokuen à Kanazawa.

Entendre les mots « Momiji » ou « Koyo » mène notre esprit directement au mariage des couleurs rouge et jaune des feuilles des arbres que nous pourrons admirer dans beaucoup de jardins des temples, ou dans la ville de Tokyo et ses environs, comme dans le stade Meji Jingu Gaien, ou près du Tokyo Dome les jardins de Koishikawa Korakuen et à Lkebukuro les jardins Rikugien.

Le mois de Novembre reste la meilleure période pour visiter temples et sanctuaires, à Nikko se trouve le sanctuaire de Nikko Toshogu avec son architecture fascinante qui s’épouse parfaitement avec la couleur de ses jardins en novembre.

Si vous ratez le spectacle des couleurs au début du mois de Novembre, sachez que l’automne n’arrive qu’à mi du mois à Kyoto et à ses alentours, là où les palais, les sanctuaires et temples s’alignent tout au long de la rivière, offrant un spectacle riche en émotions avec le mariage de l’architecture ancestrale et la nature divine.

Si vous êtes amateurs d’ambiance festive vous serez servis entre le 2 et le 4 novembre en allant à Kyushu qui vous accueillera pour assister au grand festival de Karata Kunchi, des chars géants, des couleurs et des lumières pour vous.

Malgré les longues nuits qui commencent en mois de novembre, annonçant l’arrivée de l’hiver, un spectacle des illuminations est au rendez-vous pour faire pétiller vos yeux.

Et si vous êtes un peu frileux, n’ayez aucune crainte, car là où vous irez, des stations thermales seront là pour vous réchauffer le corps et l’âme, des programmes populaires de mises en forme qui vous attendent pour bien prendre soin de vous.

En ce même mois, d’autres évènements seront sur le calendrier, tels que :

  • les balades tout au long de l’avenue Icho Namiki avec ses arbres aux feuilles dorées ;
  • le marché de Tori-No-Ichi à Asakusa : l’évènement traditionnel du mois de novembre à Tokyo, riche en couleurs et, pour les croyants de la chance, n’hésitez pas à acheter un Kumade (sorte de râteau décoré qui vous portera chance) et surtout applaudissez fort ;
  • Sagamiko Illumillion : pour les amateurs des lumières, une fête lumineuse des contes de fées, des manèges à la brillance féerique et de la musique ;
  • la parade de Daimyo Gyoretsu de Hakone : un saut dans l’histoire ancienne du Japon à vivre dans les rues pour les amoureux de l’histoire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*